Les femmes ronflent-elles différemment?

Comment les femmes peuvent arrêter de ronfler !

168

Le ronflement n’est pas un problème exclusivement masculin. Bien sûr, les ronfleurs sont plus souvent des hommes que des femmes, sans compter que pour les femmes, il est tabou de ronfler – après tout, ce n’est pas un sujet très glamour. Mais les chiffres le montrent : il y a plus de ronfleuses que ce qu’on pourrait croire. Alors qu’est ce qui peut aider les femmes à lutter contre les ronflements ? Les causes de leurs ronflements sont-elles différentes de ceux des hommes ? Nous allons répondre à ces questions et vous fournir un aperçu des dispositifs anti-ronflements pour femmes. Ceux-ci vont de l’embout buccal adapté aux mâchoires féminines jusqu’aux dilatateurs nasaux taille XS.

Quelques faits et chiffres

Les femmes ronflent davantage à mesure qu’elles vieillissent. Les femmes de moins de 30 ans sont très peu nombreuses à ronfler (~ 5%), tandis que parmi les femmes de 30-50 ans, le pourcentage de ronfleuses est déjà considérablement plus élevé : entre 15 et 20 %. À partir de la ménopause, il y a autant de ronfleuses que de ronfleurs (environ 40 % des gens). À titre de comparaison, le pourcentage de ronfleurs est plus élevé chez les hommes plus jeunes, mais ce pourcentage n’augmente que modérément avec l’âge.

Bref, les femmes sont assez nombreuses à ronfler, mais c’est souvent difficile pour elles d’en parler. C’est un problème, car les ronflements peuvent être le symptôme de troubles dangereux, tels que l’apnée du sommeil. Les femmes qui ronflent ont donc tout intérêt à ravaler leur fierté et à consulter un médecin.

Causes des ronflements

En général

Les femmes ronflent-elles différemment ? Oui et non. Souvent, les femmes ronflent pour les mêmes raisons que les hommes : leurs voies respiratoires sont obstruées, ce qui provoque des vibrations de la cavité du pharynx, lesquelles causent les ronflements. Le problème peut être aggravé par une mauvaise hygiène de vie. Par exemple, le surpoids, la consommation d’alcool ou de cigarettes, et certains médicaments favorisent le rétrécissement des voies respiratoires et provoquent une perte de tonus musculaire du pharynx.

La faute aux hormones

Chez les femmes, les taux d’œstrogènes jouent un rôle important. L’œstrogène, une hormone sexuelle, est produite dans les ovaires. Elle a pour fonction principale de faire mûrir les ovules et de favoriser la calcification osseuse. En outre, l’œstrogène influence le taux de sérotonine, un neurotransmetteur du cerveau, connu pour être un type d’endorphine, et qui sert entre autres à préserver le tonus musculaire. Si le corps produit moins d’œstrogènes, le taux de sérotonine baisse également. Par conséquent, le tonus musculaire faiblit et les voies respiratoires se relâchent davantage pendant le sommeil, ce qui les rend plus susceptibles de s’obstruer.

Voilà pourquoi le taux de ronfleuses augmente brusquement après l’âge de la ménopause. Pendant la ménopause, les ovaires cessent de produire de l’œstrogène, ou bien n’en produisent qu’une infime quantité. Par exemple, les femmes qui souffrent de Défaillance Ovarienne Précoce (DOP) manquent déjà d’œstrogènes lorsqu’elles sont plus jeunes, et elles risquent donc davantage de ronfler avant la ménopause.

La pilule combinée

pilule contraceptive
© mraoraor / Fotolia

Les jeunes femmes commencent à ronfler lorsqu’elles commencent à rendre la pilule. Ce phénomène est étroitement lié à l’équilibre hormonal, qui est temporairement compromis par les hormones que contient la pilule. Cependant, au bout de quelques jours, les hormones s’équilibrent et par conséquent, les ronflements devraient diminuer. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez envisager de passer à une autre méthode de contraception.

Ronflements pendant la grossesse

Environ une femme sur quatre ronfle pendant sa grossesse. Cela peut être causé par les rhumes ou toux contractés pendant la grossesse, ou simplement la prise de poids.

femme santé et alimentation
© rh2010 / Fotolia

Conseils contre les ronflements

Régime équilibré 

Pour rétablir votre taux d’œstrogène, il est important de manger équilibré. L’idéal est de respecter une diète à faible teneur en glucides, qui implique d’éviter la plupart du temps les aliments contenant des glucides. Il faut manger plus souvent des aliments contenant beaucoup de vitamines et d’acides gras oméga 3, que l’on trouve respectivement dans les légumes et les poissons gras.

Thérapie comportementale

Pour les femmes dont les ronflements sont causés par leur mauvaise hygiène de vie, il est possible d’améliorer plusieurs choses. Toutefois, il faudra impérativement renoncer à certaines habitudes délétères.

Les femmes qui font régulièrement du sport et qui ne fument et ne boivent pas voient déjà considérablement diminuer leur risque de ronfler.

Test de ronflement

S’il s’avère compliqué de traiter votre problème de ronflements, ou si vous ne pouvez pas changer votre mode de vie, il y a d’autres solutions ! Il y a beaucoup d’autres moyens de lutter contre les ronflements, mais pour cela, il faut déterminer votre type de ronflements. Un test anti-ronflements peut vous y aider. Il vous fournit une analyse des causes de vos ronflements ainsi que des recommandations personnalisées pour vous aider à les combattre.

Comment les femmes peuvent résoudre leur problème de ronflement

Nous avons déjà indiqué que certains dispositifs anti-ronflements peuvent s’avérer très efficaces. Ils sont conçus spécialement pour les femmes, qui bénéficieront d’un grand confort d’utilisation.

Veuillez noter : ces informations ne peuvent remplacer l’avis d’un médecin. Avant tout traitement, nous vous conseillons de consulter votre médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.